LES VOIES, LES VOIX DU SUPPOSITOIRE DU GROLAND à propos de Candy Ming

LES VOIES, LES VOIX DU SUPPOSITOIRE DU GROLAND

ARTICLE du Mystérieux Journaliste Grolandais au nom de code COL(Colvert des pâturages du Groland).

Oui j'ai pris les trois lettres principales des filles de Miss Ming mais je suis tout de même le Messager qui parcourt des annees-lumières pour vous donner la chance de savoir ce que c'est qu'un journaliste grolandais.

Jodi 10 mai a 14h20 de l'an 18, en ecoutant les producteurs de porc avec le beau sylvain Fusee et Sugar et Tiger avec Didier Super et Florence Vicha tout ca en buvant un trou normand et une bonne tarte aux pommes.

 

Candy Ming, dite Miss Ming, Candy Rainbow est une actrice, plasticienne, écrivaine et chanteuse française, née le a Dieppe le 3 novembre 1990

Des toute petite, elle dessine, peint, sculpte, chante, écrit, bricole. Elle fait même pendant son adolescence des bandes dessinées a l'effigie de son dessin anime préfère Sailormoon.

Quand elle commence ses études, elle correspond dans un club correspondance avec des écrivains en faisant du Mail-Art avec divers écrivains, Jean-Bernard Pouy, Didier Daenincks, Jacques Tardi, Annie Ernault, Andre Chedid...

Elle décide alors de concourir a des prix de lettres.
2000, Premier de la la meilleure lettre d'amour, Mers les Bains.
2001, Second prix de scenario pour Histoire de Mollusque, Sèvres.
2002, Second prix de scenario pour Bicyclette, Saint-Etienne.
2003, Second prix de la poésie pour Promenades en Picardie, Mers les bains. 2004, Troisième prix de la nouvelle pour La Mesure de Meuh Sure, Sèvres.

C'est alors qu'elle dédicace un recueil de 10 poèmes ainsi qu'une œuvre d'art pour Simone Veil, «étoiles». Puis elle envoie une série de poèmes a Jacques Chirac ainsi qu'a la Marine Nationale.

Par la suite, elle fait des études en lettres modernes, en art-plastique, art du spectacle, histoire des arts ainsi qu’en sociologie.

Elle utilise plusieurs formes d’expressions dont l'art de l'animation de laquelle elle apprend différentes techniques. Elle fait alors son premier dessin anime Jolie Muneca qui raconte l'histoire d'un créateur de jouet en bois alcoolique et qui est aide par une extra-terrestre qui se transforme en poupée.

En 2003, un accident la fait basculer dans un coma et elle arrive tout de même a reprendre conscience et confiance en la vie. Mais, elle est alors atteinte d'un handicap incasable et inclassable. Elle se dit alors bricoleuse de la vie et reçoit des cadeaux a l’Hôpital car elle gagne le deuxième prix de poésie de Picardie a Mers les Bains pour son poème «Promenades en Picardie».

Elle continue en parallèle ses études, a l’hôpital ou elle interview même Michel debray, un grand linguiste de la langue picard, peintre, écrivain et conteur pour son partiel en langues picardes.

Elle met alors un an a se remettre de ses blessures et reprend le chemin de l'Université. Son deuxième dessin anime est plutôt une Chamarade, son premier clip anime.

Elle change sa façon d’écrire en puisant du spatialisme, de l’écriture automatique, du dadaïsme, du surréalisme, des calligrammes dans son écriture.

Elle rédige alors une maitrise sur «le textualisme, la lettre, le mot comme ingrédient plastique et œuvre d'art».

C'est en 2005, que sa carrière d'actrice se dessine avec la rencontre de l’équipe de tournage du film « Avida» de Benoit Delepine et de Gustave de Kervern. C'est sur la plage abandonnée prés du Bois

de Cise, qu'elle fait connaissance avec les compères du Groland.

Elle récite un de ses poèmes : «Le quadrille des homards». Benoit Delepine lui signe sur son chapeau de paille un laisser-passer au monde du Groland et ainsi il l'embauche pour faire la majorette du President de Christophe Salengro au premier festival de Quend Plage les Pins en 2006.

Puis, la deuxième année en 2006, elle invente le personnage de Grogirl, la super héroïne pure enceinte qui sniffe le Groland alors qu'elle était vraiment enceinte de son fils Jad.

Elle crée avec l'aide de Jean-Louis Laforet réalisateur et sur la musique de Jef Benech, sa chandelle magique, un clip absurde ou elle s'exerce dans un happening ou elle dans la plupart du temps avec son visage et parle en latin au début de la video.

Elle le donne a Benoit Delepine et celui-ci l'invite a devenir stagiaire éternelle aux cotes de Frankie Kie a Groland.

Elle réalise pendant son stage des animations pour Dragibus, «Salamalekum», Klimperei «He Ho Lapin Gris», The Residents «Santa Dog» et Benoit lui fait signer un contrat pour le faire diffuser dans les films faits a la maison sur Canal plus.

En 2007, c'est en regardant Credo quia absurdum qu'il décide de lui donner son premier rôle dans «Louise- Michel» aux cotes de Yolande Moreau, Bouli Lanners, Benoit Poelvoorde... Elle donne la condition que ses cheveux deviennent collector DVD et que c'est Gustave qui lui rase le crane.

Elle incarne Jenifer ayant le cancer et tuant un patron. Et c'est ce geste qui lui fait faire son deuil pour la mort de son fils Jad.

La même année, elle gagne aussi un prix spécial de l'animation pour «He Ho Lapin gris», chanson de Klimperei au Cinema l'Archipel a Paris.

Elle devient l'Ambassadrice virtuelle du Groland et invente plusieurs personnages, La Marianne Grolandaise, New Grogirl, Sailor Grogirl...

Des 2008, alors qu'elle accouche de sa première fille Lizzy Popolini Ming a Amiens, elle réalise ses ses clips musicaux bricoles et enfantins pour son avatar Candy Rainbow. Ainsi, elle sort son album Sucre d'orge avec Dukel System chez RDC Studio aux Lilas de Paris.

Ses chansons «Qui a attrape ? Branlage ibérique, Montre-moi ton Joli Moineau» ont un suces aux festivals du Groland . Même Lio apprécie Candy rainbow car dans le festival off short crée par Francois Raboteau, Candy ouvre sa tente et met a fond sa musique pour les grands et surtout les enfants.

Pour exprimer toute sa gratitude a Benoit Delepine et Gustave de Kervern, elle écrit un manifeste de l'absurde grolandais Credo Quia absurdum, en concoctant l’épître dédicatoire en les interprétant dans un CD a coups de casiotone, de musiques bricolées avec Jef Benech sa chandelle magique.

Mécanique Populaire association de l'art du bricolage et le bricolage de l'art, de Jef

Benech publie le livre avec les illustrations de Jef benech.

De l’épître jubilatoire dans la deuxième partie du livre, les auteurs Benoit Delepine, Gustave de Kervern, Francis Kuntz, Noel Godin et d'autres convives s'expriment aussi dans une certaine absurdité. Noel Godin termine le cd de Miss Ming et sa chandelle Magique.

En 2010, Benoit Delepine et Gustave de Kervern l'engage pour le troisième rôle. Ainsi, tout étonnée, elle rencontre Gerard Depardieu pour incarner sa nièce Solange Pillardosse dans

«Mammuth» aux cotes de Yolande Moreau et Isabelle Adjani. Elle déclame des poèmes sur la moto de Gege, une Munch a 10 exemplaires ; après l'avoir surnomme Mon Tonton pomme de Terre et Dudule (trou du cul en picard). Gerard a le sens de l'humour et en rigole «J'aime tellement la poésie burlesque de Miss Ming». Il devient alors le parrain de la Société protectrice des artistes

abandonnes (SPAA) avec Miss Ming comme présidente, Lizzy Popolini Ming, Cassiopée Ming

et Oranne Ming. Par la suite, Michael D'Amour (ancien membre du groupe Les Skalopes) devient le secrétaire, et Fabien Cauchy le trésorier.

Le «Making Fuck off» de Fred Poulet offre une libre expression a Miss Ming, Gerard Depardieu, Isabelle Adjani, Yolande Moreau deviennent les protecteurs de Miss Ming dans le septième art. Celui-ci est sélectionne a Cannes dans la sélection officielle.

Daniel Metge lui offre en 2011, un rôle principal, Laurie, dans Mon amoureux avec Salome Stevenin et Gregory Givernaud qui la révélé comme meilleure interprétation féminine internationale.

En 2012, elle écrit son premier court-metrage réel «Deferlente» en le réalisant avec Zoe Delepine et Winifrey Bandera Guzman grâce au soutien de No Money Production de Benoit Delepine et Gustabe de Kervern. C'est alors qu'elle gagne un prix international spécial a Toulouse pour son interprétation et l’originalité du scenario.

Elle multiplie les rôles :

  • «Un âme d'enfant» de Winifrey Bandera Guzman (pressent dans les bonus DVD de Mammuth, édition belge) – La jeune femme

  • «Gardes-Fous» de Gillian Caufourier – La folle du Manège

  • «Evil Dance» de Misha Gunter – L’étrangleuse

  • «Karminsky-Grad» de Jean-Jacques Rousseau – Fernande

  • «Don d'organes» de Stephan Brachet – La patronne du Bar

  • «Bocuse», de Stephanie Pillonca Kervern et de Geraldine Lemaitre Renault

  • «Le Grand Soir», de Benoit Delepine et de Gustave de Kervern – La femme sourde et muette avec Albert Dupontel et Benoit Polevoorde.

  • «TDA», de Mael Rannou – La patiente

    Elle chante, écrit d'autres titres sous le nom de Candy Rainbow, «Na ne fe, Honey, Emma freedoom» avec Duckel System chez RDC Studios aux Lilas de Paris. Ainsi son album Sucre d'orge est en vente chez CD BABY. Et les trois premiers clips en technique de dessin anime de Candy ont été diffuses sur Canal +.

    Miss Ming décide de prendre son véritable nom Candy Ming et ainsi Yolande

Moreau écrit «Henri» son deuxième film en tant que réalisatrice en pensant a Candy pour incarner le premier rôle féminin principal, «Rosette».

Le 16 mai 2013, Candy Ming accouche pendant le festival de Cannes en 2013, de sa seconde fille Cassiopée Ming de l'illustre Frederic Alexandre, assistant réalisateur auprès des plus grands Yolande Moreau, Christian Vincent, Abdellatif Kechiche, Sandrine Veysset...

Et de suite, Le film «Henri» de Yolande Moreau est sélectionne a la quinzaine des réalisateurs de Cannes. Candy monte alors les marches de Cannes aux cotes de Yolande Moreau, Pipo Delbono, Lio, Jackie Berroyer, Simon Andre.

Par ailleurs, son jeu d'actrice est remarquée et récompensée dans plusieurs festivals reconnus dans le 7eme art:

  • 2012: Meilleure performance dans un court métrage en prises de vues réelles, Festival de courts métrages de Toronto, Laurie dans «Mon amoureux».

  • 2012: Prix du Jury, mention spéciale prix d’interprétation féminine, Festival Jean- Carmet a Moulins, Laurie dans «Mon amoureux».

  • 2012: Prix d’interprétation féminine et «Grand Prix FYA», Fes'Yves Arts, Etel, Laurie

    dans «Mon amoureux».

  • 2012: Nommée au Prix international du meilleur court-metrage , nominée meilleure interprétation féminine, Cassiopée dans «Deferlente», meilleur scenario original de Toulouse pour Deferlente.

  • 2013: Prix meilleur espoir féminin, Festival des avant-premières de Cosne-sur- Loire, Rosette dans «Henri».

  • 2014: Nommée Meilleure espoir féminin, Festival des Lumières de Paris, Rosette dans «Henri».

  • 2014: Prix «unique» coup de cœur des lumières», flambeau de l’humanité par Carole Bouquet, Festival des Lumières de Paris, Rosette dans «Henri».

    En 2014, Christian Vincent remarque ses multiples rôles et lui offre le rôle de Jessica Marton, mère victime face a son mari Martial Beclin interprété par Victor Pontenovo dans «L'Hermine» aux cotes de Fabrice Lucchini et de Sidse Babett Knusen.

    Elle monte un groupe éphémère avec Sebastien Lhopital «Candy Rainbow et le kumquat».

    Elle bricole avec l'aide de Sebastien Zanchetta et Sebastien Lhopital, le clip Poisson d'avril dédicace a l’équipe du Groland. Leur chanson «Sophie la girafe» a été réalisée par la production Sept Point zéro.

    «Tane Vahine» chanson en tahitien et en français, a été filme par Sebastien Lhopital, interprété par Candy Rainbow en tahitienne et en mariée et Sebastien Lhopital en tahitien.

    D'ailleurs, ils avaient fait quelques concerts au Vegas d'Henin Beaumont, et a Paris.

    Puis, Sebastien rencontre sa dulcinée et a un merveilleux bebe. Le groupe est dissout.

    Candy Ming continue en tant qu' artiste plasticienne et réalise plein d'oeuvres en mélangeant les techniques. Depuis 2015, elle participe au projet de l'Arche de Quentin Rouchet en réalisant sur format A4 portrait des séries d'animaux en noir et blanc en variant les techniques.

En 2015, Frederic Alexandre et Candy Ming decident de rester de grands amis. Frederic rencontre une très belle et jeune femme Laurence de laquelle nait un merveilleux être Melchior.

Par la suite, en 2015-2016, Nicolas Bellenchombre et Cedric Tanguy engage Candy Ming pour interpréter l'un des trois rôles principaux dans leur film The Last Chance Road aux cotes de Marianne Garcia, Jacques Newashich, Albert Delpy, Fabienne Thibeault. La première partie du film se tourne au Canada, prés de Vancouver dans les sublimes plaines.

Elle se lie d’amitié avec Jacques Newashich un vrai indien du Canada qui parle l'atticamek. Ainsi il l'aide a guérir de son autre accident.

La deuxième partie du film se déroulant du cote de Martigny, dans la Seine-Maritime ; elle y rencontre Fabien Cauchy alors photographe de plateau durant le tournage de film

Des 2016, Julien Pelletier de radio 87 fait alors une interview de Candy et l'invite a participer dans sa rubrique la poésie de la semaine sur Radio 87. Elle y contribue de maniéré régulière.

Le 28 novembre 2016, elle met au monde sa troisième fille Oranne Ming avec le chef opérateur, webdesigner, photographe Fabien Cauchy.

Candy rencontre Michael d'amour, elle crée alors un duo avec lui «Candy Rainbow et Michael d'amour» en misant que un musique incasable et inclassable.

La SPAA est alors le partenaire de leurs sonorités. Et plusieurs clips sont alors réalises par Candy Ming avec Michael d'amour et les trois filles de Candy dans un esprit artistique, ludique, expérimental et bricole.

«Pain au chocolat» de Candy rainbow et de Michael d'amour avec La Marianne Grolandaise et la famille Nazebrock du plasticien Francis Debeyre anime par le théâtre a bout de bras.

«Nous les femmes, We are women» de Candy rainbow et de Michael d'amour avec Miss Ming, Lizzy Popolini Ming, Cassiopée et Orange Ming.

«Halloween» de Candy rainbow et de Michael d'amour avec Michael d'amour, Miss Ming, Lizzy Popolini Ming, Cassiopée et Oranne Ming.

En 2017, lors de la fête surprise de Yolande Moreau, aux cotes de Philippe Duquesne, Jacky Berroyer, Jaco Van Dormael, Zidani. Elle pressente un petit spectacle en Marianne grolandaise sur scène au Théâtre 140 de Bruxelles le samedi 10 juin a 20h30 avec sa poésie, sa chanson Nous les femmes et la reprise de Petula Clarc «La nuit n'en finit plus».

Elle est invitée souvent par ailleurs a d'autres festivals sur le thème de la différence ou elle met en avant ses talents d’écrivaine, conteuse, chanteuse.

En 2018, Julien, Okko de Radio 87 decident de nommer Candy Ming troisième directrice de Radio 87. Elle crée alors le coup de cœur de miss Ming avec des podcast tous les 15 jours en invitant des amies, amis, ou autres sur un thème qu'elle choisit tout en continuant de poster sur la poésie de la semaine.

Candy Rainbow crée seule ou avec d'autres musiciens d'autres chansons en réalisant les clips.

  • A travers le monde», de Candy Rainbow et Yann Def, SPAA.

  • Mon petit poulet» de Candy Rainbow et Pascal Volaille de la prière du poulet. SPAA.Le clip reprend les interprétations du Poulet de Pascal Volaille et des incrustations de Miss Ming.

  • «Le temps des cerises» reprise de Candy Rainbow et la voix du cœur.

  • Nut, Nut», de Candy Rainbow et la voix du cœur.

  • «Tane Vahine», de Candy Rainbow et la voix du cœur.

  • «Elle a choisi son petit Gaby», de Candy Rainbow et Yann Lefevre

    Elle suit l’évolution du Groupe Non Finito Orchestra avec Jef Benech la Chandelle Magique de Mécanique Populaire et prend son nom de scène Miss Ming pour écrire ou chanter.

  • «La Semence Pastorale», du Non finito Orchestra, textes de Miss Ming écrits en latin et a l'envers.(srevne)

  • Album CD «Miss Ming et sa Chandelle Magique: Genese, Pernicieues Donzelles, Royal Canin, Necropsy, Vache Qiri, Apopocalyso, Je, La Quadrature du cercle, Petit Pois, Petit Pou, L'Ignorant et la mort», textes de Miss Ming interprétés et composes par Miss Ming et sa Chandelle Magique.

  • «La nuit des sauriens», de Ptôse, reprise de Miss Ming et sa chandelle magique.

  • «Boule viens ici», de Ptôse, reprise de Miss Ming et sa chandelle magique.

  • «Fifties Fly Marmelade», de Edward Ka-Spell, reprise de Miss Ming et sa chandelle magique.

    Quand a son groupe Candy Rainbow et Michael d'Amour, elle chante et écrit les titres

    «Poisson d'avril indélébile, Master Bacon, Regarde-moi P'tit Gars très louche. Gustave Kervern invite Miss Ming a composer des vers pour son Manifeste de

    l'impertinence. Elle décide alors de lui faire un opus Effronterie.

    Afin d'exprimer toute sa gratitude a l'équipe du Groland, elle invente la Désencyclopédie du Groland atome, tome 1 en s'inspirant de l'édition les Nuls avec la Société Protectrice des Artistes Abandonnés. Marc Large, Coco, Jiho, Felix, de grands dessinateurs caricaturistes illustrent l'histoire du Groland méritant comme le dit Benoit Delépine d'être les meilleures ventes du Gro U. Vous devez vous procurer si vous êtes un bon grolandais cette désencyclopédie.

    Jacques Flament Editions publie l’impératif numéro 4, interview de Candy Ming par le célébré écrivain Denys-Louis Colaux. Et Jacques Flament décide de publier «Place des héros».

    Avec Fabien Cauchy, Le gardien de son cœur et de son corps,. Candy concocte ce livre pour la Place des Héros et son beffroi a Arras, tapissant des affiches des illustres du 7e art, rayonnant dans tout l’espace. Soudainement, elle eut l’idée de tisser ces héros en haïkus libres; et Fabien, de les illustrer en light- painting.

    Rendez-vous avec Nadia Paschetto très belle et grande directrice du célébré festival du film Arras qui invite Candy Ming du 2 au 11 novembre 2018.

    Candy MING dite Miss Ming, Candy Rainbow

    Candy MING dite Miss Ming, Candy Rainbow

    Candy Ming dite Miss Ming, Candy Rainbow, actrice, artiste plasticienne, chanteuse, conteuse, bricoleuse de la vie